Print Shortlink

Wolverine Origins : le Combat du Glouton

Depuis que Hollywood ne jure plus que par les geeks, les super-héros dominent les salles obscures. Entre les nombreuses moutures des Superman, Batman, Spiderman, Iron-Man, Catwoman et autres UmaturMan, il y a de quoi être servi, hélas parfois jusqu’à l’écœurement. Les héros comme Wolverine n’appartiennent plus à la sphère restreinte de la Comic-Con mais sont désormais connus du très grand public, comme en témoigne le très dispensable Combat de l’Immortel. Cependant,… il me semble que cette nouvelle catégorie de spectateurs n’a qu’une connaissance très superficielle des héros qu’ils adorent. Wolverine ? Son personnage reste assez obscur pour ceux qui ne connaissent que les films. Par exemple, peu savent l’origine de son surnom et c’est bien dommage : il est super bien trouvé ! Behold ! “A wolverine” :

Ooooh ! Cela explique donc pourquoi Wolverine est tout doux sous sa carapace de gros dur <3 <3

Alors là, on est franchement surpris ! Quelle idée de baptiser un mutant au squelette d’adamantium en l’honneur de cette petite boule de poil, à mi chemin entre un ourson et une mangouste ? Quelle tâche dans le CV de cet animal charmant !

A moins que…

wolverine pas contentBwaaaaah !

A moins qu’il ne faille pas se fier aux apparences, bien sûr ! En français, voici un “glouton” (“carcajou” au Québec, ou encore “wolvérène” en vieux françois stylé). Il est probable que vous ayez déjà entendu ce nom, vous ne saviez juste pas à quoi cela pouvait bien ressembler.  Un peu comme Nyarlathotep, ou Shub-Niggurath, en somme.

wolverine montre les dentsIl est des savoirs que nos esprits humains ne peuvent supporter

Le glouton est un animal qui vit dans les froides contrées du Nord (Nord du Canada, Scandinavie, Sibérie…) et qui présente en réalité plus de ressemblances avec notre ami Logan que ce que l’on pourrait croire au premier abord. Premièrement, comme je viens de le dire, il vit au Canada, or Wolverine en est lui-aussi originaire. Mais c’est évidemment son caractère extrêmement agressif sans rapport avec sa taille qui est le plus pertinent dans la comparaison.

wolverine vs T-rexLes fans adorent

Le glouton se nourrit essentiellement de carcasses trouvées ou rackettées, et ses proies habituelles sont : les porcs-épics, écureuils, castors, marmottes, lapins, campagnols, souris, lemmings, rennes, chevreuils, moutons, élans, cerfs, et wapitis. Cela dit, il se nourrit aussi parfois de petits prédateurs tels que les martres, renards, coyotes, lynx, visons, belettes et autres louveteaux. En gros il mange tout ce qui passe. Et quand il se met à table, c’est le festin ! Apparemment il mange de manière extrêmement vorace (comprendre : il mâche la bouche ouverte), d’où son nom de “glouton”. Sa mâchoire est capable de briser des os et lui permet de se nourrir de viande congelée, capacité qui nous ferait gagner un temps fou en réchauffage de pizzas.

Dans cinq secondes vous ne reconnaitrez plus l’inconscient sur la droite

Les gloutons n’ont peur de rien ! On les voit fréquemment tenir tête à des loups voire à des ours. Normal. La bestiole a même une arme secrète sur son héritier spirituel : ses glandes anales capables d’imprégner n’importe quoi d’une odeur pestilentielle.

La fameuse technique de l’ostracisation

Wow. J’applaudis la tentative de traduction de “Wolverine” en “Serval” dans de vieux comics, parce que c’est aussi un animal sympa, mais quand même, on a bien fait de revenir au nom anglais. C’est vraiment un pseudo qui en jette.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.