Print Shortlink

Un Drapeau Blanc sur l’Océan des Tempêtes

En Juillet 1969 se déroulait l’un des rares événements auxquels j’aimerais personnellement assister le jour où je mettrai la main sur ma propre machine à remonter le temps : les premiers pas de l’Homme sur la Lune. On a tendance à ne plus y penser, à reléguer Apollo 11 au passé, alors que cet exploit symbolise encore aujourd’hui tout ce que l’Homme a de meilleur en lui. En 1969, alors que les microprocesseurs, les téléphones portables, et même Apple n’existaient pas encore, on arrachait à la gravité terrestre une fusée, de force ! Celle-ci alunissait, deux hommes se promenèrent, plantèrent un drapeau et purent rentrer au bercail indemnes. C’est un accomplissement extraordinaire, une réussite incroyable !

Tellement incroyable qu’il y en a encore qui n’y croient pas

Je reviendrai plus précisément sur la mission Apollo 11 dans un prochain article, il me semble qu’elle en mérite un pour elle toute seule. En attendant la parution de cet excitant essai, essayez d’imaginer ce qu’il reste à l’heure actuelle du passage sur la Lune de ces dieux en costume bouffant : des traces de pas, du matériel, une plaque commémorative, oui… ainsi qu’un drapeau, n’est-ce pas ? Concentrez-vous sur le drapeau. Bien. Normalement, voici ce qui devrait vous venir à l’esprit :

C’est ce qu’on appelle un “fantasme

Le voici : le drapeau américain, le Star Spangled Banner. Immortalisé par Neil Armstrong et Buzz Aldrin, il a été laissé sur place après son photoshoot sexy. Combien êtes-vous prêts à parier qu’il est encore là-haut, seul, dans la Mer de la Tranquillité, symbole inébranlable de l’ingéniosité humaine ?

Considérez donc cet article comme une mise à jour de votre GPS lunaire, puisque ce que votre imagination vous dicte n’a plus rien à voir avec la réalité !

Drapeau Américain InverséEn exclusivité : le nouveau drapeau des Etats-Unis d’Amérique !

En vérité, votre projection commence déjà mal si vous vous représentez UN drapeau américain. Après Apollo 11, ce ne sont pas une, ni deux autres expéditions habitées qui ont suivi, mais bien CINQ, entre 1969 et 1972, ce qui porte le nombre de drapeaux plantés sur la Lune à six ! Enfin… pas exactement. Le tout premier drapeau, planté trop près du module lunaire, a été soufflé par le décollage du vol de retour, de l’aveu de Buzz Aldrin lui-même. Les cinq autres drapeaux sont encore tous debout à l’heure actuelle.

Drapeau Lune DeboutComme on le “voit” ici, il parait.

Par conséquent, le drapeau que vous vous représentiez est très exactement LE SEUL qui ne soit plus debout aujourd’hui ! Mais attendez, ce n’est pas tout : il se trouve que les drapeaux restants n’ont absolument plus rien d’américain. Après plus de quarante ans sur la Lune, un caillou désertique à l’atmosphère par trop ténue, les scientifiques n’ont aucun doute qu’ils sont désormais complètement… blancs. Rien que sur la Terre, n’importe quel tissu exposé aux intempéries aurait déteint, mais sur la Lune, ce processus est bien plus rapide et violent. Les drapeaux ont dû supporter des variations brutales de température, alternant entre 100 et -150 degrés, et ont été littéralement bombardés par la lumière du soleil que rien ne filtrait.

Drapeau Lune BlancAujourd’hui c’est comme si les drapeaux avaient été remplacés en catastrophe par le caleçon d’un astronaute

Cela dit, étant donné que les drapeaux en question ont couté à la NASA la bagatelle de 5.50 dollars l’unité, c’est déjà une belle performance en soi qu’ils tiennent encore debout. Le créateur des drapeaux lui-même pariait sur le petit tas de cendre. Maintenant que vous êtes au courant de la situation, imaginez à nouveau la surface lunaire. Debouts, au milieu de la poussière millénaire, se dressent cinq fiers drapeaux, blancs, immaculés. Ils annoncent à la galaxie que nous venons en paix. Moi je trouve ça poétique.

Note : “l’océan des tempêtes” mentionné dans le titre fait référence au lieu d’alunissage de la mission Apollo 12

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.