Print Shortlink

Les Chatons Bonsaïs, mieux que les plantes en pot

Au début des années 2000, l’internet était encore un lieu peuplé de licornes, ou plutôt : les gens n’avaient aucun moyen de prouver le contraire et par voie de conséquence c’était comme si.

Mon Petit PoneyA moins que ce ne fût de simples poneys

C’est dans cette atmosphère de naïveté générale qu’apparut  en 2000 un site intitulé Bonsaikitten.com dans lequel le très sérieux Dr Michael Wong Chang dévoilait un objet de décoration s’inspirant de traditions chinoises : les chatons bonsaïs. Le principe est simple : il s’agit d’enfermer un petit chaton dans une bouteille dans laquelle vous aurez préalablement percé quelques trous pour faire passer l’air et quelques tuyaux aux fonctions diverses et variées (alimentation, évacuation des déchets, …). C’est dans cet environnement confiné qu’il va alors grandir, et ses os cartilagineux étant encore malléables,… prendre de la bouteille !

Les filles aiment les chats ; elles aiment les bouteilles ; elles aimeront forcément vos chats en bouteille ! #StValentin

Affolement, branle-bas de combat, désordre et autres synonymes. Les gens s’offusquèrent en masse qu’un site web puisse promouvoir de telles pratiques. Des pétitions furent  lancées pour faire interdire le site, et les associations de protection des animaux s’en mêlèrent et réclamèrent à leur tour des sanctions. La vérité éclata bien vite : tout ceci n’était évidemment qu’un canular ! Le FBI lui-même a enquêté sur le sujet et révélé que le Dr Chang n’était en fait qu’un simple élève du MIT qui s’était inspiré du principe des pastèques cubiques. Mais cela n’a pas empêché les plaintes de continuer d’affluer puisque selon certains, le site incitait toujours à user de violence contre les animaux, et les chatons bonsaïs se sont retrouvés bringuebalés d’hébergeur en hébergeur pour finalement trouver refuge sur le très controversé rotten.com. Quel destin pour un site à vocation satirique !

Pour rappel, à l’époque, l’humour n’avait pas encore été inventé

Parcourez vous-mêmes bonsaikitten.com et vous vous rendrez compte que tous les textes sont clairement ironiques et que certaines plaisanteries sont carrément évidentes. On sent bien dans cette histoire que l’on a affaire aux débuts d’internet… dans le fond c’en est presque touchant ! A l’époque, les gens recevaient des mails de spam et croyaient honnêtement ce qui était écrit (surtout si c’était en majuscules), alors que de nos jours ce genre de site passerait totalement inaperçu. C’était une autre époque.

Euh… comment ça “des gens croient toujours à cette histoire” ?

Vous me ferez le plaisir d’éduquer vos enfants et de les éveiller au second degré sinon la civilisation ne progressera jamais.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.