Print Shortlink

Caligula, l’Empereur en Pétard

Le troisième empereur romain Caligula régna 4 ans, de 37 à 41 après JC. Malgré cette période ridiculement courte, son nom a traversé les siècles. Comment se fait-ce ? Comment atteindre l’immortalité en si peu de temps ? La réponse : être important, faire n’importe quoi et se faire des ennemis.

Il y a beaucoup d’exemples dans l’histoire

Avant de relayer toutes les cochonneries que l’on disait sur Caligula, je tiens à préciser une chose : apparemment, les sources originelles qui décrivent l’empereur sont toutes sujettes à caution. Soit elles ont été rédigées une centaine d’années après sa mort, soit elles sont franchement partiales (comme si on se permettait d’écrire des articles sur vous dans deux millénaires en se basant sur le blog de votre ennemi juré) donc méfiance…

“Petite histoire objective du Parti Socialiste” (par les journalistes du Figaro)

Maintenant que la voix de la tempérance a fait son sketch, passons à la partie rigolote : les ragots sur Caligula. On peut dire que celui-ci a amassé une bonne réputation d’empereur cruel et orgiaque. Apparemment tout commençait bien avec 6 à 8 mois de règne idyllique, puis Caligula serait tombé malade et, après son rétablissement, aurait montré un tout autre visage. Dès lors, on l’accuse d’inceste avec ses sœurs, de forniquer à tout va, d’exécuter à droite à gauche, parfois par simple plaisir. Une fois, au Colisée, par ennui, il aurait ordonné de précipiter une partie de l’assistance dans l’arène pour y être dévorée. L’histoire ne dit pas s’ils ont été remboursé ou non. La source Wikipédia s’appelle : “Daily life in the Roman City”. Normal.

Les autres spectateurs, impuissants, assistèrent à un mauvais remake de Spartacus (sans armes) (sans boobs)

Caligula a aussi traversé une période un peu mystique où il aimait à se prendre pour un dieu. Il signait certains documents officiels du nom de Jupiter (le dieu des dieux), et apparaissait souvent en cosplay de Hercules, Mercure, Vénus ou encore Apollon. Cherchez l’erreur. Oui, Vénus était une déesse.

Une image loin d’être aprodi-siaque (hoho)

Mais surtout, les légendes aiment bien s’attarder sur le cheval favori de Caligula, Incitatus. L’équidé possédait en effet une écurie en marbre toute équipée pour recevoir des invités, une mangeoire en ivoire, un collier en pierres précieuses, et une batterie de serviteurs. Selon des sources, il était même nourri avec de l’avoine mélangé avec des paillettes d’or, et Caligula envisageait de le nommer sénateur ! Cela dit, pour certains historiens, ce n’était pas tant un signe de folie de la part de Caligula mais plutôt une manière de rabaisser le sénat ; donc ce n’était peut-être pas un fou, mais juste un gros troll.

Il n’était pas très… à cheval sur le protocole ! (ok j’arrête les mauvais jeux de mots)

C’est sans doute pour ça qu’il s’est fait assassiner peu après, d’ailleurs…

Il avait… le mors aux trousses !

Bon ok là j’arrête pour de vrai.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.